Blog

Les entreprises doivent-elles s'inquiéter de la fin de vie du RTC ?

Le RTC (Réseau Téléphonique Commuté) est le réseau historique d’Orange - ex-France Telecom - utilisé par la plupart des opérateurs permettant d’acheminer les communications téléphoniques de leurs clients sur un réseau fixe. En février 2016, lors d’un communiqué de presse, l’ARCEP, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes a confirmé son arrêt progressif. Sa fin de vie, moult fois prédite par les professionnels du milieu, était inéluctable.

A quoi s'attendre ?

Il est, à l'heure actuelle, d'une priorité absolue pour les entreprises d'anticiper la fin du réseau RTC, car à partir de fin 2018, elles ne pourront plus commander de nouvelles lignes analogiques. Même si l’horizon peut paraître lointain, l’échéance est néanmoins proche pour les entreprises. Afin de ne pas être impactées par cette cassure technologique et parer à toute éventualité, il importe, pour ces dernières, de s'interroger, dès à présent, sur les différentes alternatives possibles et solutions à mettre en place.

Rappel

Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) permet d’acheminer les communications téléphoniques entre deux postes abonnés via un courant électrique circulant sur une paire de cuivre. C'est notre fameux téléphone analogique aux prises murales. Il est basé sur une technologie et des équipements qui ont été principalement déployés autour des années 80. Depuis 2005 environ, et l’avènement du protocole IP et la large adoption des offres d’accès à Internet, ce n’est plus le seul véhicule des services de téléphonie fixe.
Encore largement utilisés, les lignes analogiques présentent cependant quelques inconvénients majeurs liés, en partie, à des pertes en termes de qualité. En effet, lors d'un appel, les signaux sonores peuvent être altérés par des perturbations ou perdre en intensité. La qualité d'une conversation peut ainsi être dégradée. Le second handicap relève du fait qu'une ligne analogique ne peut supporter qu'un appel à la fois.

Avec l'essor de l'informatique, une nouvelle typologie de téléphonie a vu le jour, appelée Téléphonie IP. Dans ce nouveau schéma, la voix n’est plus transformée en signaux électriques, mais est désormais traduite en données numériques (série de 0 et de 1 ) et nécessite d'avoir Internet. Ce changement de canal de communication (la connexion internet en lieu et place du réseau analogique cuivré) a pour principaux atouts : la rapidité de transferts des données (128k contre 56k sur une ligne analogique) et la capacité pour les entreprises à recevoir des appels simultanés. Il existe bien d'autres particularités.

Comment l'arrêt du RTC va-t-il se passer?

L’introduction de réseaux IP haut débit et un remplacement du cuivre par des fibres optiques est une avancée majeure dans le secteur des Télécom. C'est ainsi que, face à cette évolution et mettant en avant l’obsolescence des anciens centraux ainsi que l’abandon progressif de la technologie analogique par les équipementiers, l'ARCEP a décidé de fermer le service RTC.
Les différents opérateurs se préparent actuellement à la fin du RTC pour étoffer leur portefeuille d’offres et répondre aux futurs besoins des usagers. L’arrêt du RTC se fera par plaque, ce qui correspond à la zone de desserte d’un ou plusieurs équipements et fera l’objet de plusieurs phases. La date de la première zone (initialement prévu en 2016) ainsi que le planning global des zones ne sont pas encore connus, mais cela devrait être très proche.

Quelles sont les alternatives ?

Toutes les entreprises qui utilisent encore les lignes téléphonique analogique seront indubitablement impactées et doivent dès maintenant faire un audit, un état des lieux pour bien prendre connaissance et s'assurer du fonctionnement des parcs existants, et élaborer ensuite une stratégie pour anticiper l'abondon du réseau RTC. Il est important de signaler qu'il n'est pas que question de la ligne téléphonique, mais qu'au-delà, d'autres systèmes comme les télé-alarmes ou terminaux de paiement peuvent également être touchés.
Afin de ne pas perdre en productivité et compétitivité, TPE et PME doivent cibler et mettre l'accent sur des solutions innovantes et pérennes. Il existe aujourd’hui des solutions télécoms basées sur des réseaux d’avenir, des technologies simples, à la portée de tous et que de nombreuses entreprises ont déjà testé et adopté.

La bonne nouvelle, eh oui il y en a, c'est qu'il existe des acteurs du milieu, comme Integraphone, qui, avec plus de 15 années d'expérience, spécialiste de la VoIP, des solutions dites Trunk SIP, de la téléphonie managée (communication unifiée) et des réseaux mobiles, saura parfaitement vous accompagner dans ce processus de transformation. Je le dis à titre indicatif, bien entendu.

Sylvestre Samb
Chargé de Communication & Marketing │ Integraphone

 


+33 (0)9 70 75 52 52

Newsletter