Blog

Culture numérique: c'est quoi une blockchain ?

Si vous n'en avez pas encore entendu parler, c'est l'occasion de vous y intéresser, car c'est une nouvelle technologie, disruptive, qui pourrait ébranler le monde des finances, donc toucher vos portefeuilles, révolutionner les usages d'Internet, changer vos habitudes de consommation ou d'échanges de données.

Une explosion de l'engouement en 2017

Avant de développer le sujet, sachez qu'il suffit de faire un tour sur Internet et de taper sur Google le mot clé "Blockchain" pour découvrir que la plupart des articles ou vidéos traitant de la chose ont quasiment tous été écrits ces derniers mois. Autant des entreprises et beaucoup d'entrepreneurs avaient raté le coche, ne voulant pas croire à l'importance qu'allait représenter Internet à ses débuts, autant il est aujourd'hui nécessaire d'être vigilant quant à l'évolution de cette technologie que constitue la blockchain.

Un peu d'histoire

Je précise que cette technologie n'est pas née en 2017. Elle a vu le jour en 2008. Eh, ben oui, en 2008 et figurez-vous que ceux qui avaient flairé le coup à l'époque, ceux qui ont cherché à comprendre de quoi il retournait et ont eu le réflexe d'investir, de ne miser ne serait-ce que deux cent euros à l'époque sur la première application de la blockchain, sont devenus en l'espace de six ans des millionnaires. Je devine vos pensées! Vous vous dites mais qu'est-ce qu'il raconte, cui'là !... Encore de la fausse pub ?...
Nan, nan, d'une part c'est pour attiser votre curiosité que je parle de flouse, vous pousser à me lire jusqu'au bout, et d'autre part vous allez découvrir comment.

Blockchain et Bitcoin

Il est quasiment impossible de parler de blockchain sans évoquer cette "devise" qu'est le bitcoin. Le bitcoin est ce qu'on appelle une crypto-monnaie. Il fait un peu peur car jusqu'à une date récente l'imaginaire populaire l'associait au Darknet, un réseau plus ou moins privé à l’intérieur du réseau Internet et que ne fréquentaient, disait-on, que le monde du banditisme, ceux qui avaient maille à partir avec la justice de leur pays, bref un milieu sans foi, ni loi, où ne régnait aucune autorité.
Avant de sortir de l'ombre, cette monnaie n'était utilisée que dans le Darknet. Elle a été inventée par un certain Satoshi Nakamoto, dont personne, jusqu'à ce jour, ne connaît réellement l'identité (Il a lancé la monnaie en 2008 et s'est évanoui, deux ans plus tard, dans la nature. Plus personne n'a entendu parler de lui). Le bitcoin servait de monnaie d'échange dans ce réseau.
Et puis un jour, en 2012, le bitcoin perce les ténèbres et se découvre au grand air. Je ne vais pas entrer dans les détails du comment. Mais sachez qu'une vague d'individus curieux se rend subitement compte qu'une monnaie existe, qu'elle est électronique, que certaines personnes s'en servent pour faire leur course exactement comme si elles utilisaient leur carte bleue et qu'en outre cette monnaie est cotée, comme le dollars en bourse, qu'elle a une valeur estimée, cette même année, à plus ou moins 10 euros.
Il est très intéressant de savoir qu'en 2012, 1 bitcoin équivalait à 10 euros. Je résume grossièrement la chose, car la valeur d'une monnaie fluctue au cours des mois. Mais avant janvier 2013, 1 bitcoin ne valait guère plus de 20 euros. Et c'est là où vous allez comprendre comment entre 2012 et 2017, beaucoup d'individus sont devenus millionnaires. Certains se sont soudainement enrichis, car ils ont eu l'audace d'acheter beaucoup de bitcoins entre 2008 et 2012. Et ils ont crié JACKPOT en 2017 car la valeur d'1 bitcoin est passé, en l'espace de quelques années seulement, de 1 à 5050 euros (à l'instant précis où j'ecris ces lignes).Vous disposiez de 200 bitcoins il y a six ans, vous les multipliez par la valeur actuelle du bitcoin et imaginez le résultat!...

Oui, mais quid de la blockchain?

Il est en effet temps de me rappeler à l'ordre car il était question de blockchain et non pas de bitcoins. Mais il était nécessaire de souligner ces faits. Loin de moi l'idée de pousser quiconque à aller spéculer sur le bitcoin. Mon objectif était de vous expliquer pourquoi il y a eu cette soudaine lubie de la blockchain en 2017. Et la réponse est tout simplement parce que la première application concrète de la blockchain, c'est le bitcoin.

Ah, ouais ceci explique donc cela!

Il me paraissait plus compréhensible de vous fournir un exemple pratique de ce qui peut être tiré de la blockchain que de vous en donner la définition. Mais nous pourrions résumer la blockchain comme une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. C'est très technique comme concept. L'idée globale qu'il faut en retenir c'est que c'est un support de communication qui permet à deux entités (personnes ou organismes) de s'envoyer des données de façon très sécurisée et sans intermédiaire. Pour l'instant on en est là.
Pourquoi vous ai-je dit au début que cela pourrait ébranler le monde des finances?... Parce que jusqu'ici il était impossible d'effectuer un virement sans passer par une institution bancaire ou une structure de transfert d'argent comme Wester Union, MoneyGram ou autre. Nous sommes bien d'accord ? Il y avait toujours un intermédiaire ! Figurez-vous qu'avec cette technologie nouvelle qu'est la blockchain, les transactions peuvent se faire dorénavant de la façon la plus simple possible, directemnt d'un individu à un autre (Peer to Peer) sans qu'il faille passer par ces institutions en question qui ne se gênent pas pour vous prélever au passage des frais. Pour cela il suffit que les personnes concernées se connectent à un logiciel (le bitcore) et plus de frais de virement. De nouvelles applications commencent à voir le jour, basée sur le système blockchain, et qui font qu'il n'est même plus nécessaire de déposer votre argent dans une banque. Quelqu'un qui est mécontent de sa banque, pourrait se lever demain récupérer tout son argent, le mettre dans un "Bitcoin Wallet" (Une sorte de portefeuille electronique sécurisée) et être, dès lors, son propre banquier. Techniquement c'est tout à fait possible maintenant (je ne vous parle pas de futur là), mais pour l'instant je ne vous le recommande pas encore car nous en sommes qu'aux prémices de cette transformation blockchainite. Les banques en sont conscientes et essaient de s'intéresser au phénomène.
La portée de cette découverte, couplée avec sa sécurité et sa transparence, promet des applications bien plus larges que le domaine monétaire. Les champs d'expérimentation sont immenses. Des spécialistes prévoient la disparition de la plupart des tiers de confiance (Banques, notaires, cadastre...) remplacés par des systèmes informatiques blockchainisés. Beaucoup de métiers pourraient être touchés par cette vague.
Pour l'instant nous n'en sommes pas encore là, mais ayez un oeil ouvert sur le développement de la chose.

À titre indicatif, Integraphone, prestataire de services informatiques, propose des solutions, assiste et accompagne les entreprises dans leur processus de transformation numérique.

Sylvestre Samb
Chargé de Communication & Marketing │ Integraphone

 


+33 (0)9 70 75 52 52

Newsletter