Blog

Culture numérique: c'est quoi un VPS ?

Pour définir un VPS (en anglais Virtual Private Server), il est nécessaire de savoir, au préalable, ce qu'est un serveur. Un serveur informatique est un ordinateur comme ceux que vous disposez chez vous, mais avec une puissance meilleure et une forme différente. Avant ils étaient exactement comme vos tours, sauf qu'aujourd'hui ils sont, pour la majorité d'entre eux, applatis. Et dès l'instant où vous parvenez à vous formaliser cette idée à l'esprit, dites-vous que vous n'êtes pas loin d'appréhender la nature exacte d'un VPS.

C'est quoi un VPS ?

Dans les faits, vu la puissance de ces serveurs que je qualifie d'ordinateurs, seules les entreprises en achetaient pour exploiter leurs énormes potentiels. On pouvait, avec, créér des sites Internet ou y archiver toutes sortes de documentations. Ces machines étaient rangés dans un local et administrés par des techniciens que l'on recrutait.
Le Cloud se développant, des applications ont été trouvées qui permettent d'assurer la gestion de ces serveurs, non pas en entreprise, mais dans des environnements externes, appelés Datacenters. Et dès l'instant précis où cela a été possible, l'expression VPS a vu le jour. En définitive, un VPS n'est autre qu'un serveur mais auquel on a accès en passant par le Cloud, c'est-à-dire par Internet. D'oû l'expression en anglais Virtual Private Server, ce qui donne en français Serveur Virtuel. Avec ce nouveau schema, les entreprises continuent d'effectuer les mêmes tâches que lorsque les serveurs étaient disponibles en entreprise, sauf qu'il leur faut pour accéder aux serveurs distants un identifiant et un mot de passe que leur fournissent ceux qui gèrent ces datacenters et que l'on appelle des Fournisseurs d'accès.

Avantages et inconvénient des VPS

Pour gérer une infrastructure informatique, il est nécessaire d'avoir une bonne connaissance technique. Installer un serveur dans une entreprise et baser tout son business dessus est un énorme risque si l'on ne dispose pas de techniciens qualifiés pour bien l'administrer. Des sociétés ont fermé porte du jours au lendemain parce qu'elles avaient perdu, suite à un crash du serveur, toutes leurs données.
C'est ici que l'idée d'opter pour un VPS s'avère utile car non seulement vous n'avez plus à vous soucier des formalités techniques (c'est au fournisseur de s'en occuper), mais la plupart des offres proposées prennent en compte l'aspect sécurité et évolution. Les solutions sont redondantes, cela signifie que toutes les matières installées dans ces serveurs, par une structure donnée, sont constamment et automatiquement répliquées (dupliquées) sur d'autres serveurs, de sorte que si les premiers subissent une avarie, les seconds conservent vos données. Et ces mêmes serveurs sont scalables, c'est-à-dire qu'en fonction de la densité des activités de l'entreprise, il sera possible (là où d'autres auraient investi dans l'achat de nouveaux serveurs) d'augmenter ou de diminuer les ressources, sans changer de machines.
Avec un VPS, l'entreprise dispose d'un contrôle complet de ses serveurs sur lesquels il peut installer tous les logiciels qui lui semblent nécessaires au bon fonctionnement de ses activités. Il s'agit, à l'heure actuelle, d'un type de service qui mérite considération mais qui a un inconvénient, comme tout ce qui gravite par les réseaux, sans connexion Internet vous ne pourrez avoir accès à votre plateforme.

À titre indicatif, Integraphone, opérateur et spécialiste en environnement Cloud, propose des solutions, assiste et accompagne les entreprises pour toute problématique liée au stockage et à la protection de leurs données.

Sylvestre Samb
Chargé de Communication & Marketing │ Integraphone

 


+33 (0)9 70 75 52 52

Newsletter